L’Open Banking,

une opportunité européenne
pour mieux répondre aux usages des utilisateurs

Notre solution s’appuie sur la nouvelle directive européenne définissant les virements nouvelle génération destinée à sécuriser, faciliter et réduire les coûts des transactions financières pour les professionnels et les consommateurs.

Un système de paiement européen
encore trop peu satisfaisant  

Paiement basé sur le système de CB (coûts transactionnels très élevés), et sur le cash (de moins en moins utilisé)

Monopole d’acteurs américains Visa et Mastercard, issus de banques mondiales, et perte de souveraineté européenne

Divergence d’intérêts entre :

  • les consommateurs majoritairement munis de cartes bancaires,
  • les petits commerçants souvent non équipés de TPE en raison de leur coût de fonctionnement trop élevé,
  • et les banques dégageant une très forte rentabilité grâce au monopole sur l’émission des cartes bancaires.

L’Open Banking,
vers un retour de la souveraineté européenne

  • Obligation imposée par l’Union Européenne aux banques de redonner aux particuliers accès à leurs données bancaires

  • Obligation des banques à ouvrir les données de paiement de leurs clients à des acteurs tiers afin d’avoir la possibilité d’initier directement un paiement (DSP2)


2018

Transposition de la DSP2 initialement prévue


2021

Dernière limite pour les banques françaises de s’y conformer

© Cashlee. Tous droits réservés. 🇫🇷 Produit par Com' à la Française.